Mots-clefs

, , , ,

garner bas le armesGarner est entré voici quelques années dans le no-man’s land de ces musiciens et créateurs qui persistent et signent à l’âge où nos rockers ex-acnéiques, ex-junkies, ex-inspirés deviennent de bons et athlétiques notables grisonnants à la vie jalonnée d’excès grisants et en tout point racontables. Mais Garner est jeune encore, toujours inconnu : Garner a certes vécu sa part de zone, mais loin de l’intérêt des caméras, Garner a erré, s’est cherché, seul et au gré des changements de musiciens que tout groupe connaît, et dont certains ne se relèvent pas. Garner a fouiné, fouillé, douté. Garner s’est exposé. Et Garner a vécu une vie qui n’est autre que la sienne : de l’effort, de la bourlingue, de la déglingue. D’aucuns en feraient un argument de séduction, de vente, une attitude. Pas Garner: ses chansons sont des cartes postales envoyées de chez lui, c’est-à-dire de partout ou de nulle part. Garner a sillonné l’Inde, le Mexique et l’Amérique centrale mais nous parle de Berlin, de Brest parce qu’il nous parle de son présent d’être vivant et en mouvement. […]
Sa musique ? Difficile à dire, à décrire, parce que filtrée. Filtrée et tamisée par la vie même, par l’âge du capitaine qui, s’il n’a pas les certitudes de la jeunesse, distille doute et délices comme un bon alcool. Et comme un alcool, un voyage, elle est à goûter et à vivre.  On pense bien sûr à Bashung, à Taxi Girl, parfois à Manset, mais Garner nous emporte aussitôt loin des références trop manifestes. […]
Ses chansons ne sont pas de celles qu’on entend puis qu’on oublie. Il faut l’écouter fort, Garner… Sa musique et son chant, jusqu’à la déclamation parfois, secouent autant notre corps que nos pensées. Sur scène, l’artiste devient collectif, prend une autre dimension. Il nous reste à vibrer et observer les secondes suspendues, quand le silence envahit l’espace, le temps d’un poème, scandé comme une urgence. Garner fait une première escale à terre pour nous raconter, se raconter, sans surtout, jamais, tourner le dos à la mer.(garner-music.fr)

A écouter sur Culturethèque:
Bas les armes / musique de et paroles de et interprété par Garner. – France: Socket Blues Production, 2015. – Lien

Publicités