Mots-clefs

, ,

PorcelaineLe sixième. «Déjà!» s’exclame Hervé Poinas, bassiste mais aussi auteur et compositeur des Mauvaises Langues. Six albums et quinze ans de carrière pour le groupe lillois […]
Ce sixième album s’appelle Porcelaine. Rien à voir avec Limoges mais plutôt avec la Chine où Les Mauvaises Langues ont effectué une tournée en mars 2013: onze dates et beaucoup de temps libre pour «prendre des notes » et songer à de nouvelles chansons. Porcelaine fait également référence au «côté artisanal», les quatre potes ayant vraiment «peaufiné» les douze titres de cet opus. Porcelaine est encore synonyme de fragilité; une fragilité qui pourrait être le fil rouge des douze chansons écrites et composées par Hervé Poinas et Philippe Moreau (le chanteur). La fragilité de nos destins, de nos relations, de nos sentiments. Porcelaine est assurément «l’œuvre» la plus aboutie, la plus sensible dans le parcours des Mauvaises Langues. Il y a beaucoup d’humanité dans les «propos» du groupe; cette humanité qui s’enrichit au fil des rencontres, des expériences, des voyages. […] Avec de bonnes paroles certes mais aussi de belles musiques enrobées par les guitares bénéfiques de Bertrand Denèle. Le «son Mauvaises Langues» facilement identifiable.
Il faut écouter ces douze chansons, chacune a sa force; de la nostalgique «Voyage» avec l’odeur des petits bonbons à la violette, à la pertinente «Si j’oublie» («Si j’oublie rappelle moi d’où je viens») en passant par «L’avenir  («Nous ne changerons pas grand-chose et c’est bien de le dire») ou «C’est une chanson». «C’est une chanson, rien qu’une chanson, un frisson, un Brel, un Souchon… »[…]
(echo62.com)

Disponible à la médiathèque:
Porcelaine / musique de et paroles de et interprété par Les mauvaises langues. – Lille: Verone Productions, 2014. – 49mn07s. – 2.1 MAU

Publicités