Mots-clefs

,

kendjiPeu importe de quelle saison de The Voice, la plus belle voix Kendji Girac est le vainqueur, il aurait d’ailleurs pu gagner n’importe quel télé-crochet que le constat aurait été le même. Ce garçon possède indiscutablement un petit quelque chose que les autres concurrents de ce type d’émission n’ont pas. Au lieu d’idolâtrer les stars du moment ou des chanteurs « à voix », Kendji Girac mise tout sur son naturel et sa bonne humeur.
Ce qui était déjà sensible sur les tubes Color gitano et Andalouse, est encore plus flagrant sur son album Kendji Girac. Il ouvre grand la porte de son univers avec des chansons dont le flamenco et la rumba catalane sont rarement absentes. Convivialité et simplicité sont au rendez-vous avec Viens chez nous ou Mon univers, comme si Kendji Girac recevait l’auditeur directement chez lui, pour un brasero à la bonne franquette.
La fête est là et les guitares toujours prêtes à être sorties avec Baila amigo, Bella ou Mi amor. On ne s’ennuie pas un instant avec Kendji Girac, entre chansons sans prétention et esprit gitan, ce qui en fait un peu les Gipsy Kings à lui seul. Alors que les feux de l’été 2014 s’éteignent doucement, Kendji Girac allume ceux de sa carrière naissante avec un premier album que l’on peut aisément qualifier de réussi et qui doit tout à une personnalité très attachante. (François Alvarez – www.music-story.com)

Disponible à la médiathèque:
Kendji Girac / interprété par Kendji Girac. – France : Mercury France, 2014. – 44mn. – Cote: 1.4 GIR

Publicités