Mots-clefs

,

La tranche du coffret est épaisse: trois cédés s’y logent dedans en guise d’hommage. Non une compilation, non une anthologie, simplement l’intégrale de ce qu’il a publié chez EPM : L’errance, L’exil et Du temps des chevaux au Temps des cerises. La discographie de Marc Robine, bien plus riche encore, est très éparpillée. Ce n’est qu’à partir de 1990 qu’il s’arrime chez EMP où, depuis un an, il entreprend la colossale Anthologie de la Chanson française enregistrée (qui comprendra, au final, 75 cédés). De ce travail d’Hercule, on retiendra plus particulièrement encore le livre-coffret La tradition (900 pages et 15 cédés) qui est manifestement, entre tous, son Chef d’œuvre de compagnon.marc robine
Robine fut chanteur, d’abord au sein de groupes folks (notamment de Perlinpinpin folk dont il fut un des membres fondateurs) : son premier album de compos persos fut une ode au dulcimer. Le second fut consacré en entier à Gaston Couté, qu’il mit (un crime selon certains puristes d’alors, mais qui n’est pas sans grande séduction) en musiques folk. Puis il développa un répertoire un propre.
Robine fut biographe (Francis Cabrel, Julien Clerc, Georges Brassens, le monumental et précieux Grand Jacques / Le roman de Jacques Brel et le Charles Aznavour qu’il engagea et que Pantchenko poursuivit après sa mort) et historien de la chanson. Notamment par des conférences chantées où chaque fois, nous apprenions beaucoup de la chanson et de son histoire. Il fut aussi, nous ne pouvons l’oublier, ce passionnant journaliste sur Paroles et Musique puis sur Chorus. C’est d’ailleurs au créateur et patron de ces deux publications que revient l’honneur de signer le livret de ce coffret, dix pages serrées où la plume de Fred Hidalgo, trempée dans l’encre d’amitié, refait la parcours d’une vie consacrée à la chanson : « Ni assez long ni jamais tranquille, le fleuve de sa vie a brusquement quitté son lit. Mais la source qui l’alimentait n’est pas près de se tarir. Au contraire, il a su la rendre pérenne au prix d’un travail prodigieux débouchant sur un grand œuvre dont la postérité lui sera forcément redevable. Oui, longtemps, longtemps, longtemps après que cet ami des auteurs, des compositeurs, des interprètes et des poètes aura disparu, sa chanson continuera de vivre en nous. »  (nosenchanteurs.eu)

Disponible à la médiathèque:
Les années EPM / musique de et paroles de et interprété par Marc Robine. – Paris : EPM Musique, 2013. – 3CD. – Cote: 8.5 ROB

Publicités