Mots-clés

,

Avec Tant que vira… , Du Bartàs réinvente le son d’une Méditerranée insoumise et ouverte sur le monde. Les percussions terriennes et le chant collectif de ce 4e album brassent une culture languedocienne en perpétuelle évolution, dans une langue occitane vive, affutée et généreuse… dubartas tant
Les 13 titres de  Tan que vira… posent, en occitan, un regard affuté sur le monde. Percussions terriennes, chant collectif, cuatro et violon oriental brassent une culture languedocienne en perpétuelle évolution, où conscience politique, poésie et rythme ne font qu’un.
Ses sources d’inspiration, le groupe les puise dans sa terre languedocienne, là où gisent tant d’histoires, collectives ou individuelles. Des tranches de vie tour à tour drôles et tragiques, racontées avec malice en occitan, mais aussi en arabe. Des histoires « d’ici » qui parlent du monde actuel: car Du Bartàs inscrit sa musique et ses textes dans une démarche de modernité, et non dans une identité cloitrée que dénonce avec acuité la chanson Sèm totis bastards.
Du Bartàs réinvente ainsi un son méditerranéen chaleureux et insoumis, où chacun peut trouver sa place pourvu qu’il veuille garder les yeux et les oreilles grandes ouvertes…. Portés par le chant énergique de cinq voix d’hommes, les 13 titres de cet album, invitent à retrouver le plaisir du chant partagé et de la fête… pour refaire le monde jusqu’au bout de la nuit.  (www.letransfo.fr)


Disponible à la médiathèque:
Tant que vira… / interprété par Du bartàs. – L’autre distribution, 2013.  – 57mn16s. – Cote: 9.6 DU

Publicités