Mots-clefs

,

iaross renverserIl est des albums où dès la première écoute on se dit qu’il se passe quelque chose. C’est le cas avec le dernier CD de Iaross. Le trio réunit Nicolas Iarossi au violoncelle, à la guitare et au chant, Germain Lebot à la batterie et aux percussions et Colin Vincent à la guitare et aux claviers, trois musiciens qui ont su créer un univers poétique dans lequel paroles et musiques se répondent, se soulignent avec beaucoup de bonheur. Nicolas Iarossi signe des textes lyriques et raffinés d’une grande qualité. D’ailleurs quand le groupe emprunte à Baudelaire un de ses poèmes (Spleen LXXVI) celui-ci ne porte pas ombrage au reste. Il y a là un vrai travail d’écriture et, ce qui n’est pas toujours le cas dans la production actuelle, une volonté, à l’enregistrement, de mise en avant de la voix qui permet une réelle écoute. La musique oscille entre des climats exacerbés, quasi expressionnistes et des plages plus pop comme dans un joli titre intitulé Night and Day. Un album séduisant plein de rage et d’espoir comme la dernière strophe du morceau qui lui donne son titre “Il est grand temps demain, d’aller souiller le ciel, pour renverser le temps”. (Jean Pougnet – ole-regionlr.fr)

Disponible à la médiathèque:
Renverser / musique de et paroles de et interprété par Iaross. – L’autre distribution, 2013. – 55mn21s. – Cote: 2.4 IAR

Publicités