Depuis qu’il a trouvé avec le label tôt Ou tard un abri d’artistes à sa mesure, un mariage d’amour d’un quart de siècle, le Batave de la chanson française est à l’aise pour chanter ses histoires pimentées par une poésie de surréaliste. Ainsi en va-t-il de Vélo va, nouvel album depuis six ans soit Soleil du Soir, si l’on écarte l’exercice de regénérescence blues Folk Talk.dick_annegarn-velo_va_a
En dix chansons toutes rondes traversées par son familier accent à couper au couteau, sa langue verte comme l’herbe fraîche et un décor rustique planté par son fidèle associé, multi-instrumentiste, arrangeur et producteur Freddy Koella, celui qui n’a pas son pareil revient tel qu’en lui-même, le Dick Annegarn culte, marginal et maudit. Qui d’autre que lui pourrait en effet chanter les ruptures joyeuses sur fond de banjo, harmonica et violoncelle (Oracle), les passeports pour la liberté avec vibraphone et allitérations (Vélo va), la danse exotique de la page blanche (Je cherche) ou sa rencontre avec un apôtre (Bonjour) ?
De tout cela et bien plus encore il est question dans Vélo va qui collectionne les miniatures country, blues, jazzy, classiques (Karlsbad) ou minimalistes (Prune), musiques d’essence terrestre et mélodies aériennes, histoires légères ou douloureuses (Un enfant). Voyageur au long cours de la chanson de marge, le géant au coeur tendre délivre entre autres plages une magnifique ballade salée, un « Piano dans l’eau » que sauront apprécier les plus curieux des touristes mélomanes. Et, avant de tirer sa révérence sur Pire, appelle à la mémoire du soldat marocain Brahim Alham, mort pour son pays, la France. Comment, dès lors, ignorer que Dick Annegarn est l’un des artisans les plus attachants de la chanson. (Loïc Picaud – www.music-story.com)

Disopnible à la médiathèque:
Vélo va / musique de et paroles de et interprété par Dick Annegarn. – France: Tôt ou Tard, 2014. – 31mn. – Cote: 8.5 ANN

Publicités