Mots-clefs

,

Formé en 2007 autour du soc de composition
 Samuel Cajal /Guilhem Valayé, 3 minutes sur mer a fait son apprentissage sur les rives de la chanson francophone. Leur langue maternelle comme bouture sur un Rock anglo-saxon.
Finalistes des découvertes du Printemps de Bourges en 2007, parrainés par les « 3 baudets » en 2009,découvertes du Festival «Alors … Chante» en 2010 et du Grand Zebrock en 2012, leur musique s’est patinée peu à peu à l’électricité.
C’est en mêlant échantillonnage, électro et rock qu’ils apparaissent au «Pont des artistes» sur France Inter et deviennent lauréat du public au «Prix Moustaki» en 2013.3-minutes-sur-mer-des-espoirs-de-singes

Sept ans de réflexion pour un premier album qui jadis connut une première édition minorée et en autoproduction, enregistrée live en studio. Le duo devenu trio joue du rock en français dans le texte. On suspecte quelques instants Guilhem Valayé et Samuel Cajal – sous influence bienveillante et reconnue de Dominique A – de brouiller les pistes, pour convenir tout aussi rapidement que l’intérêt est ailleurs.
Par exemple dans ces quinze chansons qui parviennent à irradier les sons électriques même lorsque le temps est à l’acoustique (le tendu Ne me dis pas, on l’espère prochainement dans votre radio). Peut-être parce que l’écriture à langue bien pendue ne se fourvoie pas dans la tendance d’images faciles. Car les musiques, jusque dans l’a cappella, se fichent immanquablement dans les mémoires avec autant de tendresse que de détermination. Les fulgurances à foison font de cet album l’inattendue merveille de l’instant. (Christian Larrède – www.lesinrocks.com)

Disponible à la Médiathèque:
Des espoirs de singes / paroles de et musique de et interprété par 3 minutes sur mer. – 3minutes sur mer, 2014. – 34mn; 24mn43s; 2CD. – Cote: 2.3 TRO

Publicités