Mots-clés

Groupe agenais, Paganella revient avec un nouvel album, Bingo, qui fait suite à J’ai pas vu la nuit passer, datant de de 2008. Produit par Denis Barthe, actuel The Hyenes et ex-Noir Désir, l’opus propose un rock made in France souvent plaisant, chanté par une Dame au verbe tantôt habile, tantôt perfectible, assez « offensif » pour plaire, fort de belles mélodies, simples. On pense à Candie Prune, groupe regretté du mitan des 90’s, voire à Dolly et le rendu s’avère honnête.  paganella bingo
…Des riffs solides, une rythmique carrée et un chant assuré assurent un contenu largement audible et présentent un combo aux évidentes vertus, aux textes et refrains qui restent en tête. On suit volontiers le groupe dans ses élans fonceurs, l’intérêt est moindre mais demeure sur ses essais plus posés, sa subtilité n’est pas initéressante et on est heureux de renouer avec une vigueur qui fait passer une personnalité à parfaire.
En fin de parcours, le poppy Risque zéro conclut avec la rudesse rock nécessaire une grosse dizaine de compositions dont la plupart outrepassent la moyenne en termes de qualité, laissant ainsi présager d’une suite plus individuelle et qualitative encore. (www.coreandco.fr)

Disponible à la Médiathèque:
Bingo / musique de et paroles de et interprété par Paganella. – Paganella, 2013.  – 40mn24s. – Cote: 2.6 PAG

Publicités