Largement favori, Michel Houellebecq, avec son roman La carte et le territoire (Flammarion), a reçu le prix Goncourt 2010

Ce cinquième roman de l’écrivain, paru le 3 septembre,  retrace l’histoire d’un artiste à succès, Jed Martin. Avec une véritable maîtrise de l’art narratif, il évoque les sujets qui le touchent comme le rapport au père, la mort, la vieillesse, la solitude, le besoin de créer…

Véritable star de la rentrée littéraire, et l’un des auteurs français les plus connus au-delà de nos frontières, Houellebecq, avec ce livre, a fait taire la plupart de ses détracteurs. Tiré à 120 000 exemplaires lors de son premier tirage, le livre est toujours classé parmi les cinq meilleures ventes de romans.

Par ailleurs, cela faisait 30 ans que Flammarion n’avait pas reçu le Goncourt, depuis Le jardin d’acclimatation d’Yves Navarre.

Publicités