Mots-clefs

, , ,

Le Prix Renaudot 2009 a été attribué à Frédéric Beigbeder pour son huitième roman, Un roman français (Grasset). En 2003 il avait déjà eu le Prix Interallié pour Windows on the Wold. Un premier roman publié à 24 ans, carrière dans la publicité, éditeur et critique littéraire, fondateur et président du Prix de Flore, acteur de cinéma, personnalité très controversée et contradictoire. Ce rebelle aime son personnage, déclare aimer aussi l’argent et les sorties et vit sa vie à cent à l’heure… mais il n’hésite pas à se critiquer dans ses auto-fictions.

Le site de Frédéric Beigbeder

Frédéric Beigbeder s’explique sur «Un roman français»

Franz-Olivier Giesbert venge Beigbeder

La médiathèque a eu l’idée d’organiser, jeudi, 25 février, à 19h00, un débat autour de l’œuvre de ce jeune écrivain français et a donné la parole pour exprimer leurs points de vue aux lycéens de plusieurs collèges de Bucarest, les collèges nationaux «I.L. Caragiale», «Spiru Haret», «Matei Basarab», «Mihai Eminescu», «Tudor Vianu », «Sfantul Sava», l’Ecole Centrale, etc.
Modérateur: Mihaela Cosma, professeur.

Un entretien avec Frédéric Beigbeder fut présenté et commenté par Svetlana Carstean, écrivain et journaliste.

Magdalena Marculescu, directeur éditorial chez TREI/ Pandora M, Groupe éditorial qui publie Frédérique Beigbeder en Roumanie, présenta les arguments qui ont déterminé le choix de l’éditeur.

Treize titres de Frédéric Beigbeder se trouvent à la Médiathèque, dont certains traduits en roumain et publiés par les éditions Pandora-M (Nuvele sub ecstasy, Egoistul romantic).

Publicités